Débuter le kitesurf en 5 étapes

Débuter le kitesurf en 5 étapes

Débuter le kitesurf en 5 étapes

Le kitesurf est un sport passionnant et facile à apprendre mais demande de suivre quelques étapes à ne pas prendre à la légère!

Voici les 5 étapes pour bien débuter le kitesurf.

1) Apprendre à connaître les éléments, le materiel et la sécurité

Tout d’abord avant de démarrer en kite, il faut apprendre a connaître le vent : savoir d’où il vient, évaluer sa force.

Ensuite, il faut analyser le plan d’eau, les dangers au vent et sous le vent et les obstacles.

Après, on apprend à préparer et monter son matériel correctement, un mauvais montage de l’aile peut entraîner un accident.

Bien connaître tous les systèmes de sécurité sur la barre, afin de pouvoir se décrocher de l’aile en cas de problème.

Une fois tous ces éléments maîtrisés, on peut passer à l’étape 2.

2) Apprendre à manier l’aile de kitesurf

Apprendre à décoller l’aile avec l’aide d’une personne et la poser.

Gestion de l’aile en bord de fenêtre sans traction pour pouvoir se déplacer à pied et aller se placer sur la zone de départ.

Pilotage de la voile pour venir chercher de la traction et comprendre la fenêtre de vol.

Se servir de la traction de l’aile pour glisser dans l’eau en nage tractée.

Une fois que le pilotage du kite est pafaitement maitrisé, on passe au water start.

3) Le waterstart

Pour bien réussir son waterstart, on aura auparavant réglé les footstraps, puis il est important de savoir parfaitement stabiliser son aile pour pouvoir chausser sa planche.

Une fois qu’on a chaussé sa planche c’est parti, on vient chercher la puissance nécessaire avec son aile pour se lever et commencer à glisser .

Il est important de prendre des repères pour partir dans la bonne direction..

Une règle d’or à respecter : ne pas s’accrocher à sa barre ce n’est pas elle qui nous tracte, la traction est ressentie dans le harnais : donc pas besoin de gros biscotos pour faire du kitesurf ! 😉

4) Des premières glisses à la remontée au vent

Allez le waterstart est maîtrisé et on commence à glisser sur l’eau, il y a toujours un côté où l’on est plus à l’aise .

Là, il n’y a pas de secret, il faut pratiquer pour trouver son équilibre et son allure.

Petit à petit, on va tirer des bords de plus en plus long, chercher son cap du regard, trouver ses bons appuis et travailler la remontée au vent.

5) Gérer l’environement et aller vers l’autonomie.

Ca y est on remonte au vent des deux cotés : à nous la liberté !

On va pouvoir maintenant aller découvrir de nouveaux spots, commencer à faire des demi-tours, apprendre à faire des sauts ou aller dans les vagues.

Il est important de connaître les règles de priorité et de savoir naviguer avec d’autres pratiquants, avec le smile biensur !

Quand on arrive sur un nouveau spot, avant de se mettre à l’eau, il faut toujours demander des informations sur les dangers du site et sur le vent aux riders locaux ou aux écoles sur la zone.

Allez bon ride à tous 😉

Contactez-nous