10 choses à savoir avant de débuter en kitesurf

10 choses à savoir avant de débuter en kitesurf

10 choses à savoir avant de débuter le kitesurf 

Vouloir débuter le kitesurf est une excellente idée ! Mais avant de s’y mettre, il y a deux trois petites notions à connaître et c’est bien de s’y intéresser avant de se lancer. En soit, des basiques du kite, de la glisse et des sports qui nécessitent du vent.

En questionnant les pratiquants, voici les 10 conseils qu’ils auraient voulu connaître avant de se lancer, et qui permettent la pratique du kite dans les meilleures conditions possible : 

  • Avoir des connaissances sur le vent et sur son orientation, et également sur les courants et les marées
  • C’est bien d’avoir des bases, eh oui, d’où vient le vent ? Est-ce que l’orientation est dangereuse ? Selon le spot est-ce que l’orientation a une importance différente ? Il est indispensable de maîtriser ce genre de chose afin d’éviter tout danger.
  • Ne pas avoir peur de tomber !
  • Il faut le savoir avant de commencer, il va falloir tomber, tomber et tomber encore pour apprendre et progresser. C’est un sport qui nécessite un peu de patiente. 
  • Connaître l’équipement indispensable à avoir
  • La board, l’aile, la barre, le leash mais aussi la combinaison et le harnais. Pour plus de sécurité, il est conseillé de se tourner vers le casque et le gilet de flottaison. 
  • Connaître le rapport km/h et nœuds / Savoir quel équipement choisir en fonction des conditions
  • C’est bien beau de dire qu’il y a 40 nœuds, mais si on ne sait pas à quoi cela correspond, il y a peu d’intérêt. Et surtout, savoir quelle taille d’aile il faut sortir lorsqu’il y a par exemple 25 noeuds. Il faut donc connaître le vent, mais aussi les plages d’utilisation d’une aile.
  • Connaître les différents spots où l’on peut pratiquer en sécurité 
  • Selon l’endroit, le risque n’est pas le même, certains spots sont plus techniques que d’autres par exemple, même si au premier coup d’oeil, cela semble facile.
  • Connaître les règles de priorité sur l’eau 
  • Hyper important. On ne conduit pas où l’on veut sur l’autoroute, eh bien c’est pareil sur l’eau… Il faut faire attention aux autres. On n’est pas seul sur le spot.
  • Savoir que faire en cas d’urgence
  • Et surtout, savoir faire preuve de self-control. En mer, si l’on commence à paniquer, cela accentue le danger. Il faut savoir se maîtriser, analyser et réagir en conséquence. 
  • Rester humble et oser se renseigner avant de rider sur un spot, chaque spot est différent et possède ses caractéristiques
  • C’est toujours bien de se renseigner, et même quand on sait rider et qu’on ne connait pas un spot. N’oublions pas qu’il s’agit d’un sport extrême et qui peut s’avérer dangereux lorsqu’il n’est pas pratiqué dans les bonnes conditions.
  • Accepter l’aide des autres riders locaux 
  • Oui, tu as pris des cours, et oui tu sais faire ! Mais ça ne fait pas tout… Le kitesurf est un sport de partage, les pratiquants locaux se connaissent souvent tous, et c’est important de prendre la température sur un spot en s’y intégrant. Ne pas se renfermer et décoller seul par exemple. Tout le monde connait le kite, sait que tout ne peut pas se faire seul, et qu’il faut s’entraider. En plus, ces gars-là passent leur temps sur les spots, ils ont surement deux trois conseils à t’apporter. 
  • Ne pas se surestimer 
  • Ok, tu as l’impression que ça ride en 12, mais tous les autres rideurs sont en 7. Ne te jette pas dans la fosse aux lions sans analyser. Surtout avec des vents tels que la tramontane, qui sont très rafaleux. Parfois, tu arrives sur le spot, il y a entre 15 et 18 nœuds, mais ce que tu ignores c’est que 5 minutes avant, le sable volé sur la plage, et que les rafales atteignaient les 35 nœuds… 

Contactez-nous